Louise Bédard – chorégraphe

Biographie

Menant de front sa carrière d’interprète et son métier de chorégraphe depuis plus de trente ans, Louise Bédard est une artiste singulière et à part entière.

Elle découvre et étudie la danse contemporaine à Montréal dès 1979, au contact de nombreux et divers professeurs, notamment au sein du Groupe Nouvelle Aire. Louise fait rapidement sa marque comme interprète et côtoie les chorégraphes Jeanne Renaud, Jean-Pierre Perreault, Paul-André Fortier, Ginette Laurin, Sylvain Émard, pour ne citer qu’eux. Interprète reconnue pour sa simplicité et sa densité sur scène, Louise prend conscience de la richesse de la danse comme langage et devient créatrice à son tour. Elle fonde sa compagnie — Louise Bédard Danse — en 1990. Elle est aussi cofondatrice de Circuit-Est centre chorégraphique. En 1996 Louise chorégraphie et danse le solo Cartes postales de Chimère. Elle reçoit pour cette pièce et pour Dans les fougères foulées du regard le Jean A. Chalmers National Dance Award. En 2000, Louise Bédard et Sylvain Émard produisent et interprète le duo intime Te souvient-il ?, qui reçoit l’éloge de la critique et sera présenté dans plus de cinquante lieux.

Créatrice impliquée et appliquée, Louise Bédard prend à coeur les thèmes de l’altérité, de l’identité, de l’appartenance au monde, de la violence, de la féminité, de la condition des femmes. Le rôle prépondérant de l’interprète dans le processus créatif, tout comme l’interaction entre les générations d’artistes, se révèlent de façon marquante dans toutes ses oeuvres, en témoigne la reprise passation de Cartes postales de Chimère (transmis à Lucie Vigneault et Isabelle Poirier et nommer en 2016 au Grand prix du Conseil des Arts de Montréal) et La Démarquise, véritable écho aux regards et aux discours que la société porte sur l’âge et les générations. C’est avec un même engouement qu’elle accepte des rôles d’interprète qui lui permettent d’être en lien avec une génération de plus jeunes de créateurs. Elle rencontre en 2015 Catherine Gaudet, qui lui créera un solo sur mesure dans Pluton Acte 1 (2015), Pluton Acte 2 (2016) et Tout ce qui va revient (2018).

Passionnée par toutes formes d’art, notamment les arts visuels pour ses créations, Louise figure également dans une douzaine de films, notamment ceux de Mario Côté, Jeanne Renaud, Jean Tessier et Xavier Curnillon. Louise Bédard vise à faire vivre la danse tant par la transmission que par la création. Elle a été professeure invitée au département de danse de l’Université du Québec à Montréal du 2006 à 2010 et s’engage régulièrement dans des ateliers et activités de médiation culturelle. Son parcours d’interprète et sa démarche de chorégraphe suivent une voie unique dans le paysage de la danse contemporaine au Canada. À l’automne 2018 les Prix de la danse de Montréal lui remettaient le prix Interprète de l’année décerné par le Regroupement québécois de la danse et par la Caisse de la culture.

.

Photo : Louise Bédard © Marilyn Daoust

Articles recommandés

Show Buttons
Hide Buttons